Aude : une exploitation agricole sauvée par le bio !

Aude : une exploitation agricole sauvée par le bio !

L’agriculture connaît depuis quelques années une succession de crises, et certains exploitants peinent à se relever. Les subventions, les interventions du Samu social, les nouvelles mesures en vigueur n’ont pas suffi à sauver certaines exploitations… Au bord de la faillite, ils sont nombreux à tenter le tout pour le tout. C’est le cas de Patrick Albert, agriculteur dans l’Aude, qui a réussi le tour de force de redresser l’exploitation familiale grâce au bio. Focus sur un passionné, originaire qui plus est de notre beau département de l’Aude !

Une solution face à la crise agricole

Au creux des vallons de la Piège se trouve la ferme de Briola, tenue par la famille Albert. Patrick est accompagné de son fils Loïc et sa fille Maïlys. Il gère un troupeau de 30 vaches, essentiellement de race montbéliarde. Comme beaucoup de ses confrères en France, il n’a pas été épargné par la succession de crises que l’agriculture a accusées depuis les années 2000. En 2010, le constat est catastrophique : avec environ 100 000 euros de perte, l’exploitation familiale est au bord de la faillite, une solution doit être trouvée, en urgence.

Dernière carte ? Tenter de s’orienter vers l’agriculture biologique, qui présente une demande à fort potentiel. En effet, les consommateurs apprécient la transparence et la qualité du bio, et il devient alors très clair que la production industrielle n’est plus dans l’air du temps.

Les actions bio mises en œuvre

Une fois l’idée trouvée, reste encore un long chemin pour la mettre en place. Patrick Albert décide d’élargir sa gamme de produits : faisselles, yaourts, fromages, lait, lait à boire, tout est fait sur place en autoproduction afin de respecter les différents cycles de la nature. La nourriture des vaches est également produite sur l’exploitation, un système de séchage en grange est actuellement en cours d’étude.

Le Clapotis est fier des moyens mis en œuvre par cet exploitant local, qui a mis en place entre autres la vente directe à la ferme, avec un succès retentissant ! Il a pu obtenir le label Agriculture Biologique, mais aussi intégrer les réseaux « Bienvenue à la ferme », « Marché des producteurs de pays » ou encore « La ferme côté producteurs ». La qualité est là, et les consommateurs ne s’y trompent pas. On ne peut que souligner les nombreuses similitudes entre le bio et le naturisme : respect de la nature, prendre soin de soi, écoute de son corps, de belles valeurs pour un lendemain meilleur...

Français
Voter pour cet article: 
0
No votes yet
310 vues

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Soumis par le ven, 09/16/2016 - 16:36